Le crédit coopératif

Aujourd’hui, la banque est devenue un moyen de placement incontournable. Que soit pour les particuliers ou les personnes morales, elle offre une panoplie de services à ses clients. Il existe notamment plusieurs types de banques dont la banque coopérative, appelée aussi crédit coopératif.

 

Qu’est-ce que le crédit coopératif ?

Le crédit coopératif est une banque coopérative. Elle a été créée, suite à la fusion de la banque coopérative des associations ouvrières et la Caisse centrale de crédit coopératif. Elle est établie en France et a une étendue nationale.
Au début, cette banque était surtout destinée pour les sociétés participatives et les personnes morales de toutes sortes. Néanmoins, sa clientèle s’est élargie au fil des années. Aujourd’hui, elle propose des services accessibles aux particuliers et similaires aux banques classiques.

Toutefois, le crédit coopératif se distingue de la banque classique. La différence se porte au niveau du statut des deux entités. La banque est une société, généralement anonyme (S.A.). Elle est administrée par des actionnaires, qui prennent eux-mêmes les décisions. Alors que dans le crédit coopératif, la décision appartient aux clients. Autrement dit, les clients sont les sociétaires et les propriétaires de la Banque.

 

Comment s’organise le crédit coopératif ?

Tout d’abord, le crédit coopératif est géré par des sociétaires, ou plus précisément des clients. Ils sont à la fois des associés et des usagers. Généralement, il s’agit d’un groupement de personnes, ayant les mêmes intérêts.
Concernant son capital social, il est apporté intégralement par les clients. Quant aux décisions, elles sont prises lors d’une Assemblée générale, comme pour la société anonyme. Toutefois, le droit de vote appartient non seulement aux sociétaires, mais aussi aux personnes morales investissant dans la banque.
Ensuite, il existe plusieurs organismes au sein du crédit coopératif. Les Conseils d’Agence et comités des régions s’occupent, par exemple, de l’amélioration du service au sein de la banque. Pour cela, ils sont attentifs aux attentes et demandes des clients. Ces attentes seront ensuite soumises à l’AG. Il s’agit de la réunion entre les membres de l’entité. Elle peut avoir lieu soit au niveau régional, soit au niveau national. Quant au Conseil d’administration, il est désigné par l’AG. Il est l’organe de direction du crédit coopératif. Il est composé par quelques sociétaires, dont l’un d’entre eux sera désigné administrateur.
Enfin, le crédit coopératif propose deux types de services. D’un côté, il réalise toutes les activités d’une banque classique : prêt, épargne, etc. D’un autre côté, ces services sont centrés sur l’économie sociale.

 

Pourquoi choisir le crédit coopératif ?

Le choix du crédit coopératif apporte énormément d’avantages pour le client.

  • En premier lieu, il est très efficace, surtout pour les personnes morales.
  • En second lieu, il offre différents types de services, adaptés à chaque secteur.
  • En dernier lieu, il opère rapidement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *